Volturi the real

Un évènement inattendu perturbe les volturi...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Enfin je lui parle... [Julian Van Harker]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Priscilla Baldwin

avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 08/05/2010

MessageSujet: Enfin je lui parle... [Julian Van Harker]   Ven 14 Mai - 20:44

Ce matin je m'étais réveiller de bonne heure pour me faire belle ! Depuis que j'avais vu cet homme, je me réveillais tout les jours de bonne heure pour me préparer ! Je m'étais vêtue d'une belle robe avec de beaux bijoux... J'arrivais au lycée et en entrant dans le haut je n'y croyais pas mes yeux ! Il était là devant moi ! Quand je passais à côté de lui je le regardais le sourire au lèvres et il m'avait remarquer ! Il me regardait me lâchant plus des yeux ! Je le regardais dans les yeux et je m'arrêtais à quelques pas de lui... Il arrivait vers moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julian Van Hacker

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 10/05/2010

MessageSujet: Re: Enfin je lui parle... [Julian Van Harker]   Dim 16 Mai - 21:44

Ce matin le lycée était plutôt calme, les élèves rentraient petit à petit à moitié endormit. Je me tournais doucement dans le hall, veillant comme chaque matin à ce que tout se passe bien. Je dois bien avouer que c'était toujours calme et les rares disputes qu'il y avait dans l'établissement ne se déroulait jamais de bonne matinée. Je marchais donc, saluant quelques collègues au passage, quant une élève me sembla différente des autres. Je m'arrêtais d'avancer et la regarda un peu plus en detailles. Elle n'était pourtant pas très différentes des lycéennes typiques mais quelque chose en elle la faisait ressortir de toutes les autres. Je me remettais à marcher mais cette fois dans sa direction. C'était comme être attiré par un trou noir ! Plus je m'approchais, plus je me demandais ce que j'allais bien pouvoir dire en arrivant devant elle. La jeune fille me regardait elle aussi, avec des yeux d'un vert pétillant.

- Comment tu t'appelles ? lui demandais-je finalement. N'ayant rien trouvé d'autre j'ajoutais : Tu as besoin de quelque chose ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Priscilla Baldwin

avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 08/05/2010

MessageSujet: Re: Enfin je lui parle... [Julian Van Harker]   Dim 16 Mai - 21:53

Il me demandait comment je m'appeler... Sa voix était à la fois douce et masculine... Puis il me demandait si j'avais besoin de quelques chose... Je lui faisait un sourire charmeur qui faisait chavirer le coeur des hommes... J'entendais le sien accélérer... Je répondais d'une voix sensuelle et douce :

-Priscilla Baldwin et toi ?

Je le tutoyais déjà... Je savais son prénom, mais je voulais entendre sa voix une nouvelle fois... Je me sentais alaise avec lui et il m'attirais beaucoup...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julian Van Hacker

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 10/05/2010

MessageSujet: Re: Enfin je lui parle... [Julian Van Harker]   Lun 17 Mai - 17:30

Elle me fit un sourire... Comment qualifier ça ? A tomber ? Oui c'est le mot. Elle avait un de ces sourires qui vous font rater une pulsation à chaque fois que vous le voyez. Je sentais déjà mon coeur accélérer. Mais quel nigot ! Je peux pas rester calme deux secondes ? En plus c'est une lycéenne ! Une "lycéenne" !! C'est une des règles du métier : ne pas tomber sous le charme des lycéennes. C'est interdit et qui plus est quand la lycéenne en question est un canon... Ce qui est le cas alors raison de plus pour se contenir ! Tu entends monsieur MonCoeur ? Arrête de t'exiter !

Elle me répondit qu'elle s'appelait Priscilla... Cela me disait vaguement quelque chose mais rien de très flagrant. Pourtant j'étais sûr et certain de l'avoir déjà vu quelque part. Peut être dans un couloir du lycée justement...

- Julian. Tu es nouvelle ? Je ne me souviens pas de t'avoir vu.

Je lui fis mon sourire amical habituel. C'était presque devenue une habitude de faire ça... A chaque fois je devais me montrer "sympa" avec tout le monde. Après tout cela marchait tout le temps alors pourquoi pas avec elle ? Seulement une petite partie de moi ne voulais pas lui faire ce faux sourire, mais un vrai sourire venant vraiment de ma volonté. Mais serais-je à nouveau capable un jour de vraiment sourire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Priscilla Baldwin

avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 08/05/2010

MessageSujet: Re: Enfin je lui parle... [Julian Van Harker]   Lun 17 Mai - 18:40

Il me répondait qu'il s'appelait Julian... Je le savais déjà puisque mon frère me l'avait dit... Puis il me demandait si j'étais nouvelle... Il ajoutait qu'il ne se souvenait pas m'avoir vu... Il me souriait et je répondais à son sourire... Il était encore plus beau quand il souriait... Je lui répondais donc :

-Oui, depuis quelques jours... Ma famille et moi venons d'emménager à Forks... Et toi tu vie depuis longtemps ici ?

J'étais curieuse de savoir depuis quand il vivait ici... Et je voulais tout savoir sur lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julian Van Hacker

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 10/05/2010

MessageSujet: Re: Enfin je lui parle... [Julian Van Harker]   Lun 17 Mai - 21:17

Elle me rendit mon sourire. Même si c'était une lycéenne, je dois bien admettre qu'elle était plutôt jolie... Je ne saurais pas comment expliquer ça mais elle avait vraiment un petit "truc" de spécial. Peut être la couleur de ses yeux qui était plutôt inhabituelle ou alors sa silhouette parfaite ou encore ses magnifiques cheveux blonds ondulés ? Je me repris vivement, sentant que j'avais failli tomber sous son charme. Vraiment, il faut que je fasse plus attention !

Elle me repondit qu'elle venait d'emménager avec sa famille il n'y avait pas longtemps. C'était donc pour ça que je ne l'avais pas vu parmis les élèves du lycée. Et comme Forks n'était pas très grand, il n'y avait pas énormément d'étudiants et c'était donc facile de retenir la plupart des visages - même si les noms ne suivaient pas toujours.
Sa question me surprit un peu, je ne pensais pas qu'elle allait me demander ça mais plutôt partir avec des amies à elle ou je ne sais quoi d'autre qu'aurait fait n'importe qu'elle lycéenne. Mais elle non... Elle avait de la curiosité dans les yeux, et semblait vraiment vouloir avoir la reponse à cette petite question.

- Oh, euh, j'habite ici depuis...

"Depuis que mes parents sont morts"... Je ne pouvais pas lui dire ça. Je ne pouvais pas non plus penser à ça. Sinon mon petit sourire machinal allait s'en aller. Et ça, je ne le voulais pas !

- Depuis tout petit.

Je lui avais répondu presque en murmurant. Je n'avais pas voulu ça ! Il fallait que je me reprenne, il ne fallait pas que je me laisse aller aussi facilement. Et surtout pas au boulot ! Je lui refis un sourire gentillet et passa une main sur ma nuque.

- Et c'est ton premier jour ici ? Tu veux peut être que je te fasse visiter ou quelque chose comme ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Priscilla Baldwin

avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 08/05/2010

MessageSujet: Re: Enfin je lui parle... [Julian Van Harker]   Lun 17 Mai - 21:48

Après une bref hésitation il me répondait qu'il vivait ici depuis qu'il était petit... Je souriais encore plus quand il disait celas en murmurant... Puis il me souriait une nouvelle fois et il passait une de ces mains dans sa nuque... Il devenait encore plus attirant et sexy ! Sans me rendre compte je me mordais légèrement ma lèvres... J'avais envie de l'embrasser... Le désire montais en moi... Puis il me demandait si c'était mon premier jour et si je voulais qu'il me fasse visiter... Je regardais vite au tour de nous... Il n'y avait plus personne... Alors, je m'approchais de lui m'arrêtant seulement à quelques centimètres... Il ne bougeait pas... Puis je lui répondais en chuchotant sensuellement à son oreille :

-Je veux bien que tu me fasse visiter...

Quand je prononçais ces mots ; un souffle frai allait jusqu'à sa peau et il frissonnait... Je me reculais légèrement pour le regarder dans les yeux et je rigolais de son frissons en disant :

-Excuse moi...

Je le regardais toujours dans les yeux... Mes yeux vert admirait son beau visage et surtout ces beau yeux bleu/gris...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julian Van Hacker

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 10/05/2010

MessageSujet: Re: Enfin je lui parle... [Julian Van Harker]   Lun 24 Mai - 21:39

Elle souriait encore et encore, comme si c'était plus fort qu'elle. Je ne comprenais pas trop sa réaction... Cela l'avait peut être soulagé de pouvoir parler à quelqu'un à peu près normalement. Elle ne devait pas connaitre grand monde vu qu'elle venait d'arriver il n'y a passi longtemps que ça. Elle se mordillait la lèvre, comme si ce petit geste pouvait évacuer toute la suréxitation qui se voyait dans son regard. Elle jeta un rapide coup d'oeil autour de nous. Instinctivement je fis de même et découvrais que le hall du lycée était vide.

D'un coup, elle se rapprocha de moi, ne laissant que quelques centimètres de distance entre nous deux. Je ne l'avais pas vu venir... Cette proximité me gênait un peu. Que feriez-vous à ma place ? J'avais une vraie top model si près de moi que je pouvais même sentir son odeur ! Je ne sais pas si c'était un parfum ou alors sa véritable odeur mais c'était si... Délicieux ! Un arôme doux et sucré qui vous donne envie denmanger tout cru celle qui le porte. Moi j'en avais envie. J'avais envie de l'avoir encore plus près de moi, j'avais envie de pouvoir la toucher, j'avais envie de pouvoir passer mes doigts dans ses cheveux, j'avais envie de pouvoir m'enivrer de son odeur, j'avais envie de pouvoir me noyer dans ses yeux...

Je ne bougeais plus, n'osant pas rompre cet instant de désir intense. Même si je savais que ce n'étais pas... Comment dire ? "Une très bonne idée"... Elle se hissa un peu sur la pointe des pieds et me murmura doucement à l'oreille qu'elle acceptait ma visite guidé. Je ne pus retenir un frisson en sentant son souffle étonnament frais sur ma peau comme une sensation de décharge éléctrique. Une décharge agréable d'un certain côté ! A cet instant, j'avais voulu la prendre dans mes bras... Ne me demandez pas pourquoi ! C'était plus fort que moi, ma main était montée toute seule sans que je ne lui demande rien. Heureusement elle se recula juste avant que je ne la touche et elle s'excusa en rigolant doucement. J'aurais bien voulu lui repondre, mais aucun mot ne daignait sortir de ma bouche. L'effet que cette fille me faisait était incroyable ! Jamais je n'avais ressentit ça !

- On y va ?

J'avais "rangé" mes mains dans mes poche pour éviter toute tentative de contact avec Priscilla. Je me répétais sans cesse que j'étais au boulot et que j'avais interdiction formelle de fréquenter des élèves au lycée. Je regardais la fille dans les yeux, ses beaux yeux verts étincellants, et me permis un petit instant d'égaremment dans ce regard si attirant et si séduisant....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Priscilla Baldwin

avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 08/05/2010

MessageSujet: Re: Enfin je lui parle... [Julian Van Harker]   Mer 26 Mai - 10:13

Quand je me reculais doucement de lui ; j'avais vu qu'il avait lever les bras comme si il voulait m'enlacer. Je faisais comme si je n'avais rien vue. Au moins j'avais compris que je l'attirer autant qu'il m'attirais si ce n'est pas plus ! Il me demandais si on y allait et il plongeait son regard dans le mien. Je faisais de même. J'avais une forte envi d'être dans ces bras et de le l'embrasser. C'était plus fors que moi !
Mais je ne pouvais pas en tout cas pas au lycée ! Je le regardais toujours dans les yeux et je m'avançais sensuellement jusqu'à lui. Il était comme envouter par mon regard et mes geste gracieux. Il enlevait les mains de ces poches et j'en profitais pour lui prendre la mains droite. Ma main froide sur sa main chaude me procurais un petit frisson et lui aussi. Je rigolais légèrement et je l'attirais vers le parking du lycée. Arriver au parking je lui disais :


-Ferme les yeux. S'il te plais.

Il le faisait sans broncher et je l'attirais jusqu'à la forêt non loin du lycée. Puis je disais :

-Garde les yeux fermer je vais te montré quelques chose de magnifique. Mais moi confiance et en aucun cas tu doit ouvrir les yeux sauf si je te le demande. D'accord ?

Je n'attendais même qu'il répondre et je l'emportais avec moi à une vitesse vampirique jusqu'une clairière. Je le lâchais et je disais rien. Je me mettais à l'ombre et lui au soleil pour qu'il le sente sur sa peau. Puis je déposais un tendre baiser sur ces lèvres chaude. Je le relâchais doucement et je rouvrais les yeux avec lui me remettant à l'ombre. Je le regardais dans les yeux et j'attendais sa réaction...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julian Van Hacker

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 10/05/2010

MessageSujet: Re: Enfin je lui parle... [Julian Van Harker]   Sam 29 Mai - 19:46

Priscilla me regardait dans les yeux, plongeant son regard au plus profond de mon être. Elle s’avança vers moi, et s’il y avait une manière quelconque de marcher, elle le faisait de la manière la plus belle qui soit. Cette fille m’envoutait totalement ! Et j’étais incapable de lui résister… J’enlevais mes mains de mes poches, inconsciemment, et je sentais qu’elle allait faire quelque chose que je ne devais pas faire. Heureusement Priscilla me prit la main droite, stoppant ainsi la liberté de mouvement de mes mains. J’eus un petit frisson en sentant sa main si froide dans la mienne. Non, elle n’était pas froide, mais carrément gelée ! Je regardais furtivement sa main et fut surpris de voir la pâleur de sa peau par rapport à la mienne. On aurait dit qu’elle avait tellement froid que son sang ne circulait même plus.

Elle rigola légèrement et me tira dans le parking du lycée. Je me laissais aller, comme un pantin tiré par les ficelles de son marionnettiste. Mais je savais que si je lui résistais je le regretterais. Alors je la laissai faire... Elle me demanda de fermer les yeux et je m’exécutais. Puis en pendant quelques secondes je me sentis étrange, comme si je volais… Je sentais de l’air frais sur mon visage comme lorsque que l’on prend de la vitesse. C’était assez agréable comme sensation, mais je me demandais ce qu’elle pouvait bien fabriquer, toujours accrochée à main. Nous nous arrêtâmes, du moins si nous avions bougé. Elle me demanda de garder les yeux fermés et de lui faire confiance. N’est-ce pas ce que je faisais depuis toute à l’heure ? La sensation reprit, et je sentais cette fois ci comme une odeur d’herbe ou de nature. Je n’osais rien dire, de peur de rompre ce moment de véritable « liberté » !

Elle me lâcha la main et je sentis à nouveau mes pieds sur le sol, mous et épais – et sûrement pas du bitume. Je sentais aussi la chaleur du soleil sur ma peau, faisant contraste avec la froideur de sa main, laquelle j’avais l’impression de l’avoir encore dans ma main. Est-ce que je pouvais ouvrir les yeux ? Je ne savais pas trop alors je les gardais fermés et me mis à analyser chaque sensation que me procurait cet endroit. Mais je n’eus pas le temps de commencer que je sentis quelque chose se poser sur mes lèvres. J’ouvris les yeux, surpris, et découvris que ce n’était que ses lèvres à elle. Elle les avait posés sur moi, tendrement, mais pas assez longtemps… Maintenant j’avais envie de plus. Je rouvris les yeux et la trouva à l’ombre d’un arbre devant moi, me regardant dans les yeux. Je souris en la voyant et m’approcha doucement d’elle, ne prêtant qu’un peu d’attention à l’environnement qui nous entourait. Je me doutais que c’était une sorte de clairière, et ça me suffisait. Pour le moment la seule chose que je voulais c’était sa présence. Et nous n’étions plus au lycée, alors j’avais le droit de m’approcher d’elle et de la serrer contre moi. C’est d’ailleurs ce que je fis… J’inspirais longuement l’odeur délicate de ses cheveux, entremêlant une main dedans, l’autre dans son dos pour la maintenir contre moi. J’étais comme apaisé par cette étreinte… J’ouvrais les yeux et lui demanda en murmurant :

- Ou sommes nous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Priscilla Baldwin

avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 08/05/2010

MessageSujet: Re: Enfin je lui parle... [Julian Van Harker]   Sam 29 Mai - 20:17

Il s'approchait doucement de moi et il me serra dans ces bras. Son odeur et sa peau chaude envahissait mon espace. Je fermais les yeux. Je me sentais tellement bien dans ces bras. Il mettais une main dans mes cheveux et une autre dans mon dos. Puis il me demandait ou on étaient je lui répondais de ma voix douce :

-Dans une clairière.

J'entendais son coeur battre et je sentais son sang coulez dans ces veines. La faim montait en moi et j'avais envie de le mordre. Je m'éloignais de lui pour ne pas lui faire du mal. Mes yeux devenaient noir et je baissais la tête tout en reculant doucement. J'attendais sa réaction... Allez t-il voir que j'avais les yeux noir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julian Van Hacker

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 10/05/2010

MessageSujet: Re: Enfin je lui parle... [Julian Van Harker]   Lun 31 Mai - 14:15

Elle me répondit que nous étions dans une clairière. C'était donc bien ce que j'avais pensé... Mais comment étions nous arrivé ici aussi vite ? Que je sache le lycée était à plus d'un quart d'heure à pied de la forêt. Alors comment avait-elle fait ? Et surtout pourquoi n'avais-je rien sentis ? Ou peut être que c'était ça, la sensation de voler de toute à l'heure... Attendez, attendez ! « Voler » ?! C'est complétement absurde, personne ne peut voler, c'est que dans les histoires que ça existe les trucs comme ça. Malgré cette certitude, Priscilla était en ce moment même dans mes bras et nous étions en pleine forêt. Oui elle était dans mes bras et je me sentais extrêmement bien... Comme si tout mes ennuis, mes problèmes et mes blessures du passé s'étaient envolé.

Je sentais mon cœur s'accélérer. Je pouvais même sentir mon pouls sur mes tempes. C'était comme un rêve... Mais le rêve prit fin quand elle se dégagea de moi. Même si elle l'avait fait en douceur, je regrettais son geste. Je cherchais son regard mais elle baissait la tête, ne me laissant pas la regarder dans les yeux. Je voulais me fondre dans son beau regard vert...
Seulement je n'en vis rien. Du moins pas son regard vert... Mais des yeux plus noirs que jamais. Je fus plus que surpris de la voir ainsi. Elle venait de changer de couleur d'yeux... Était-ce possible ? Non pas pour un humain ordinaire en tout cas. Je lui relevais le menton de la main, mais elle détournait toujours le regard. Avait-elle peur ? Peur de moi ou de ma réaction ? Ou bien, peur d'elle même ? Peut importait ce qu'elle était vraiment ou de quoi elle avait peur. Tout ce que je savais c'est qu'elle n'allait pas bien.

Sans réfléchir plus longtemps, je la pris dans mes bras, la serrant le plus fort possible contre moi. Je sentais sa peau froide son moi, déclenchant à nouveau des etits frissons dans tout mon corps. J'aimais tellement la sentir contre moi, dans mes bras, sentir on odeur, la douceur de ses cheveux, la froideur de sa peau contre la mienne,... Je l'aimais tellement elle !

- Priscilla... N'ait pas peur... Peut importe ce qu'il t'arrive... Je suis là ! Alors n'ait plus peur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Priscilla Baldwin

avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 08/05/2010

MessageSujet: Re: Enfin je lui parle... [Julian Van Harker]   Lun 31 Mai - 14:51

Il me relevait le menton de la main, mais je détournais toujours le regard. Je ne voulais pas qu'il me voie ainsi. Il me prenait dans les bras. Il n'avait pas peur de moi ? Tout être humain serait parti en courant. Il était vraiment spécial et je le voyais depuis le début. Je le sentais frissonné, mais je sentais sur tout son cœur battre et son sang couler dans ces veines. J'essayais de contenir mon envie en arrêtant de respirer. Puis il me disait de ne pas avoir peur. Je n'avais pas peur ! J'avais envie de le mordre ! Mais je ne voulais pas lui faire de mal ! Je ne pouvais pas lui infliger celas ! Même si après il resterait avec moi pour l'éternité, je ne pouvais pas ! Je disais la mâchoire serre pour pas le mordre :

-Julian, tu ne sais pas ce que je suis... Je suis dangereuse pour toi !

Je le relâchais et je reculais à la vitesse d'une humaine. J'arrivais dos contre un tronc d'arbre qui me stoppais et je m'agenouillais pour me contenir de sauté sur lui. Penses à autre chose Pricilla ! Penses à autre chose ! Je regardais l'herbe mouiller sur le sol. Je regardais la clairière ensoleiller derrière Julian. Toute ces couleurs, ces odeurs et ces bruits. C'était magnifique. Cette clairière était mon endroit préféré ! Je relevais la tête vers Julian, j'avais toujours les yeux noir, mais je tenais le coup pour lui... Son odeur est si appétissante ! Mais je préférais pas y penser ! Je me relevais doucement et je disais :

-Je pourrais te tuer, Julian...

Puis je le regardais dans les yeux toujours avec mes yeux d'un noir profond...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julian Van Hacker

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 10/05/2010

MessageSujet: Re: Enfin je lui parle... [Julian Van Harker]   Lun 31 Mai - 20:17

Toujours dans mes bras, elle me répondit qu'elle était dangereuse pour moi. Je ne comprenais pas trop de quoi elle parlait, mais une chose était sûre : jamais elle ne me ferait de mal. Je sentais comme un vieille instinct de survis surgir en moi et m'ordonnant de partir, loin de cette ville, loin de cette forêt, loin de cette clairière, loin d'elle... Mais à la seule pensée d'être séparé de Priscilla je me sentais triste. Je ne pouvais pas partir, je ne pouvais pas. Me dire que je devrais vivre sans elle était insupportable. Avant de la connaître je n'avais jamais ressentis un sentiment d'attirance si fort pour quelqu'un.

Elle se recula de moi, butant contre un arbre qui se trouvait derrière elle. Elle s'accroupit, passant ses bras autour de ses jambes, se serrant le plus possible sur elle même. Pourquoi faisait-elle cela ? Même si elle n'avait rien dit, je savais qu'elle avait peur. J'en étais certain ! Elle passait son regard sur la clairière, évitant à chaque fois de me regarder. Elle était différente. C'était cette différence qui lui faisait peur. Elle avait peur de me faire du mal, peur de ce qu'elle pourrait faire si elle se laissait aller... Mais la question était : qu'est-ce qu'elle pouvait faire ?

Comme pour répondre à ma question elle me dit d'une voix plate et monocorde qu'elle pourrais me tuer... Sans le vouloir je sentis un frisson me parcourir le dos. Me tuer ? Mais non, c'est n'importe quoi ! Elle releva la tête plongeant son regard noir dans le mien. Même avec ses yeux noirs elle était magnifique. Rien en elle ne montrait qu'elle était dangereuse. Et elle ne me ferait rien. Enfin je l'espérais. Elle se releva enfin et garda son regard rivé sur moi.

- Je ne te crois pas. Jamais tu ne pourrais me faire de mal !

Je m'approchais à nouveau d'elle, avide de l'avoir près de moi. C'était une vraie torture... Ne pas pouvoir être satisfait tant que je ne l'avais près de moi devenait insoutenable. C'était comme si on me privais d'eau ! Elle était devenue, en l'espace de quelques instant, ma source de vie.

- Priscilla... murmurais-je, je n'ai pas peur. J'ai confiance en toi ! Je suis bien venu jusqu'ici, alors que tu sois dangereuse ou non, je m'en fiche ! Tout ce que je veux...

« c'est toi »... Je ne terminais pas ma phrase, du moins pas à voix haute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Priscilla Baldwin

avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 08/05/2010

MessageSujet: Re: Enfin je lui parle... [Julian Van Harker]   Lun 31 Mai - 21:46

Il disait qu'il me croyais pas et que je ne lui ferrais jamais de mal ! Puis il s'approchais de moi et il me disait qu'il n'avait pas peur. Il ajoutait qu'il avait confiance en moi et qu'il me voulais. Je marchais tout droit pour être sous le soleil et pour qu'il vois qui je suis. Je disais tout en mâchant :

-Tu es le seul homme qui me fait cet effet, Julian. Mais je doit te montrer quelques chose.

Je mâchais toujours et quand le soleil se posait sur ma peau elle brillait de mille feu. Ma peau étincelais et je regardais Julian dans les yeux en lui disant :

-Regarde ce que je suis... C'est ma nature et j'y pu rien... Je suis une...

Je me retenais de dire le mot vampire et j'attendais sa réaction...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julian Van Hacker

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 10/05/2010

MessageSujet: Re: Enfin je lui parle... [Julian Van Harker]   Lun 31 Mai - 22:10

Elle ne me répondit pas toute suite et avança droit devant elle, passant à côté de moi. Je la regardais faire, intrigué. Que voulait-elle ? Elle ne partait pas au moins ?! Non il ne fallait pas, je ne pourrais vivre alors que je sais qu'elle est loin de moi... Cette envie était vraiment monstrueuse ! Jamais – jamais ! - je n'avais vécu une chose pareille. Et apparemment je n'étais pas le seul à vivre ça pour la première fois. Elle me dit que c'était la première fois elle aussi mais qu'elle devait me montrer quelque chose. Mais quoi ? Était-ce pour cela qu'elle avait marché vers le soleil ?

D'un coup, il y eu une lumière aveuglante, au même moment où elle entra sous la lumière du soleil. Je me cachais d'abord les yeux par réflexe puis quand je retira ma main, je la découvris, elle, luminescente. Chaque parcelle de peau nu brillait de milles feux, reflétant chaque petit rayon du soleil. Elle était magnifique... On aurait dit un ange... Mon cœur bâtit la chamade devant ce spectacle éblouissant. Quand elle me regarda dans les yeux, je crus vraiment être en plein rêve. Une chose si merveilleuse ne pouvait être réelle... Et pourtant elle était bien là, devant moi, avouant d'un air triste que c'était sa véritable nature.

Je baissais la tête et souris. Comment pouvait-elle croire qu'elle était capable de me faire du mal ? Je relevais la tête, mon sourire ancré sur mon visage tellement j'étais heureux. Alors que ce n'était peut être pas le meilleur moment. Je m'approcha tout près d'elle, assez près pour pouvoir sentir son, odeur si délicate et posa une main sur sa joue si froide.

- Peu importe ce que tu es, tu es toi ! Et c'est ce "toi" qui me rend complètement dingue, lui dis-je en lui faisant un petit clin d'œil

Nous étions à présent tout deux dans la lumière du soleil, baignant dans ses rayons chaleureux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Priscilla Baldwin

avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 08/05/2010

MessageSujet: Re: Enfin je lui parle... [Julian Van Harker]   Lun 31 Mai - 22:24

Il baissait la tête et il souriait. Puis il s'approchait de moi en me disant que peut importait ce que j'étais et que je le rendais dingue. Je le regardais droit dans les yeux en disant :

-Tu n comprend pas, Julian... Je suis un monstre ! Je me nourrie de sang ! Et qui plus est humain ! Je tu des gens pour ça ! C'est horrible ! Je ne veux pas te faire de mal, non pas à toi !

Je le regardais toujours dans les yeux. Plongeant mon regard qui redevenais vert dans le sien. Je m'habituais à son odeur et je ne voulais pas lui faire du mal c'est ce qui me fit redevenir moi même... Je m'approchais de lui mettant une main sur sa nuque et je lui murmurais à l'oreille :

-Je ne veux pas te faire du mal, mais c'est ma nature et je ne peux la contourner... Je suis comme ça... Je suis une vampire... Et sache que je ferrais tout pour pas te faire du mal... Je te veux toi rien que pour moi Julian...

C'est mots m'était sorti de la bouche comme ça, je le pensais tellement fors que je lui disais... Je me reculais légèrement et je le regardais dans les yeux attendant sa réaction...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julian Van Hacker

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 10/05/2010

MessageSujet: Re: Enfin je lui parle... [Julian Van Harker]   Mar 1 Juin - 16:41

Elle me regarda droit dans les yeux, dont les siens reprenaient doucement leur couleur émeraude. Ce qu'elle me dit me dit frémir malgré moi. Elle se nourrissait de sang humain ? Elle tuais des gens pour se nourrir ? Elle me criait qu'elle ne voulait pas me faire de mal.
Mais je ne pouvais pas croire ce qu'elle me disait, c'était... Pas humain... Je m'en voulu toute suite d'avoir pensé une chose pareille. Comment avais-je pus osé penser qu'elle était inhumaine ?
Oui je ne comprenais plus. Mais ça me mit en colère qu'elle pense qu'elle soit un monstre. Un monstre ne s'inquièterait pas de savoir s'il va me tuer ou non. Si elle est était vraiment un monstre, elle ne serait pas aussi magnifique, elle ne serait pas là à m'expliquer ce qu'elle était en réalité !

Elle se rapprocha encore de moi, posant sa main sur ma nuque. Sa main si froide... Ça aussi c'était une caractéristique de ce qu'elle était ? Ses magnifiques yeux étaient enfin redevenu complétement verts. Ce qu'elle me murmura à l'oreille me laissa littéralement "sur le cu". Un vampire ?! Mais c'est un mythe, une vieille histoire de fantôme pou les gamins. Ce n'est pas censé éxister ! Si ? Je fronçais les sourcils en fixant Priscilla, cherchant une réponse à cette question muette. Elle ne semblait pas rigoler... Son visage serieux, son regard droit,... Disait-elle vrai ? Je me rendais compte que j'avais la bouche ouverte depui un moment et la refermai aussitôt.

Priscilla se recula, attedant une simple réaction de ma part. Mon pouls battait encore à tout rompre, ma respiration était toujours plus accélérée que la normale ; et je n'arrivais pas à les calmer. Pourquoi ? Pourquoi cette petite boule au fond du ventre m'ordonnait de partir ? Je ne voulais pas. Je ne veux pas !! Je la regardais à nouveau, complétement chamboulé, quand je vis, au fond de ses yeux, une lueur de tristesse. Je ne voulais pas la rendre triste, pour rien au monde, je ne voulais qu'elle souffre. Mais était-ce déjà trop tard ?

- Priscilla..., commençais-je, je te le répéte encore une fois : peu importe ce que tu es. Que tu sois humaine ou... vampire. Peu importe qu'il y ai un risque. J'accèpte de le courir, si en faisant ça je pourrais rester auprès de toi. Jamais, tu m'entends ? JAMAIS je ne partirais loin de toi., j'en suis incapable.

Sans réfléchir je courrais presque vers elle et serra à nouveau contre moi, sentant son odeur, son petit corps froid conter le mien, et son être tout entier entre mes bras. Jamais je ne pourrais vivre sans elle. Je pris sa tête entre mes deux mains et deposa un doux baiser sur ses lèvres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Priscilla Baldwin

avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 08/05/2010

MessageSujet: Re: Enfin je lui parle... [Julian Van Harker]   Mar 1 Juin - 19:48

Il me disait que je sois vampire ou humaine celas ne changeais rien... J'entendais son coeur s'emballer et je le regardais droit dans les yeux pour pas y penser. Il me disait même qu'il courrait le risque pour rester avec moi ! Puis il me prenait une nouvelle fois dans ces bras. J'étais bien décider à lui montrer ce que j'étais vraiment ! Je le relâchais doucement et je disais :

-Tu ne comprend pas ce que je suis, Julian...

Puis je sautais sur un arbre en un millième de seconde. Je le regardais et je disais du haut de mes trois mettre de hauteur :

-Je pourrais te tuer rien quand te poussant contre un arbre, ou encore en t'attrapant par le cou...

Je sautais de l'arbre avec souplesse et agilité sans me faire aucun mal. J'arrivais derrière lui toujours à la vitesse d'un vampire. Puis je reprenais tout en le poussant doucement contre un tronc :

-Je pourrais te tuer en une fraction de seconde.

Je devais lui montrer que j'étais dangereuse pour lui ! Quand Julian touchais le tronc je donnais un coup de point juste au dessus de sa tête et l'arbre rompait juste à l'endroit ou j'avais fait mon coup... Je le regardais dans les yeux et je disais :

-Même si je le voulais, je ne pourrais pas rester avec toi. C'est contre les loi ! Je ne doit pas fréquenter un humain et encore moins tomber amoureuse !

Je m'écartais de lui et je baissais la tête... Il frauderai que je le transforme, mais je veux pas lui endurer ça ! Non pas lui ! Je l'aime trop pour lui faire endurer une tel épreuve ! J'attendais sa réaction...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julian Van Hacker

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 10/05/2010

MessageSujet: Re: Enfin je lui parle... [Julian Van Harker]   Jeu 3 Juin - 9:48

Elle me repoussa encore une fois, s'éloignant en disant que je ne comprenais pas. Elle avait raison, je ne comprenais rien de tout ce qu'elle me disait ! Le fait qu'elle m'ait amené ici, qu'elle m'ait dit ce qu'elle était, le fait que les vampires existaient,... Tout ça je n'arrivais pas à le comprendre. C'était comme redéfinir tout ce que j'avais appris depuis longtemps. Le sens de « rationnel » n'existait plus. Parce que si elle disait vrai, alors plus rien n'était réel ou surnaturel.

Elle sauta sur un arbre en même pas une seconde, si vite que j'eus du mal à suivre son mouvement. Encore une chose qui sortait de mon ordinaire de vie. Depuis quand les êtres vivants étaient capables, en un seul saut, d'atteindre le haut d'un arbre de trois mètres de hauteur ? Me regardant de là haut, elle dit qu'elle pourrait me tuer de multiples façons, en une fraction de secondes... Sa voix presque glaciale faisait froid dans le dos. Je ne pus m'empêcher d'avoir un mouvement de recul. Pourtant ce n'était pas ce n'était pas ce que je voulais, je ne voulais pas qu'elle croit que j'avais peur !

- Jamais tu ne me ferais de mal... murmurais-je comme pour me convaincre moi-même

Elle sauta finalement de l'arbre en question, atterrissant avec souplesse sur ses pieds. En la voyant sauter de cette hauteur, je m'étais précipité vers elle pour la rattraper mais je m'étais aussitôt arrêté en la voyant presque « voler » pour descendre puis se retrouver derrière moi sans que je n'ai pu la voir bouger. Elle me poussa doucement conter un tronc d'arbre, plongeant ses vert dans les miens. J'étais totalement envouté par elle... Était-ce à cause de sa condition de vampire ? Était-ce comme ça qu'ils coinçaient leur proie ? Priscilla commençait véritablement à me faire peur. Quand son poing frappa au-dessus de ma tête, faisant voler en éclat l'écorce de l'arbre, mes muscles se bandèrent. Elle me regardait encore dans les yeux, ses deux émeraudes me transperçant comme de fines lames. Puis son expression changea, et sans qu'elle ne s'en rende compte, un voile de tristesse recouvra son visage. Elle n'avait pas le droit... Je n'étais qu'un petit humain servant uniquement pour le repas. Elle avait interdiction formelle d'aimer les Hommes... Elle s'écarta de moi en baissant la tête et en fermant les yeux. Je baissais la tête à mon tour, réalisant ce qu'elle venait de dire. Rien, depuis la mort de mes parents ne m'avait fait autant de mal. Comment pourrais-je me résigner à abandonner mon amour pour elle ? Non... C'était trop tard... Je ne pouvais plus faire marche arrière. Déjà en lui parlant dans le hall, les roues de cet engrenage infernal se sont mis en marchent... Et plus rien ne pourrait les arrêter.

- Priscilla, commençais-je en gardant la tête baissée, je ne veux pas te mentir, alors je vais être franc à partir de maintenant : j'ai peur. Tout ce que tu viens de me dire et de me montrer ont bouleversés tout ce que j'avais cru apprendre de la vie. Le fait que tu sois un vampire, et moi un humain, fait que nous ne sommes pas fait pour nous aimer. Tu es censée être mon plus grand prédateur !

J'eus un petit rire nerveux devant ma phrase. Je jetais lui jetais un coup d'œil, mais voyant qu'elle me regardait, je détournais la tête.

- Je ne sais pas. Je ne sais plus comment réagir. Au fond de moi, une voix inconnue jusqu'alors me hurle de partir loin d'ici. Mais une autre voix que j'ai toujours entendu me dit de rester là, avec toi. Et cette dernière voix est bien plus forte que la première. Tu dis que tu n'as pas le droit d'aimer un humain... Mais sont-ils obligés de savoir qui tu aime ?, je relevais les yeux et plantais mon regard dans le sien. Je serais près à faire n'importe quoi, du moment que je puisse rester avec toi. Peu importe tes lois, ce ne sont pas les miennes, donc je n'ai pas à les respecter. Si par contre tu préfère qu'on en reste là et si tu préfère ne pas déroger à la règle, je ne peux pas t'en empêcher.

Je rebaissais les yeux, attendant une réaction de sa part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Priscilla Baldwin

avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 08/05/2010

MessageSujet: Re: Enfin je lui parle... [Julian Van Harker]   Jeu 3 Juin - 10:55

Il me disait que tout celas l'avait bouleverser et qu'il avait peur. S'était un peu le but au départ, mais je ne voulais pas l'affoler, ni même le blesser ! Il voulait savoir s'ils étaient obliger de savoir qui j'aimais. Puis je le regardais et il plongea son regard dans le mien. Il me disait qu'il serait près à faire n'importe quoi du moment ou il était avec moi. Mais il ajoutait que si je voulait en rester la il ne pouvait pas m'en empêcher. Je m'approchais de lui m'arrêtant à quelques centimètres de lui. Je sentais une nouvelle fois son odeur envoutante. Puis je disais :

-Non, Julian... Je voulais pas te blesser... Je crois que je le vivrais très mal si je devrais t'oublier...

Je baissais la tête reprenant :

-Je m'en remettrais pas... Je t'aime Julian... Ne t'inquiète pas je vais trouver une solution et nous pourrions rester ensemble...

Je n'osais plus allez dans ces bras après ce que je lui avait fait voir il y a quelques instant... Je ne voulais pas l'effrayer, mais je voulais rester avec lui pour toujours...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julian Van Hacker

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 10/05/2010

MessageSujet: Re: Enfin je lui parle... [Julian Van Harker]   Dim 6 Juin - 17:23

Je la vis s’approcher de moi, ne laissant que quelques centimètres d’espace enter nous deux. Je pouvais à nouveau sentir son doux parfum sucré qui m’envoûtant totalement. J’inspirais doucement, m’enivrant de son odeur. Elle me dit qu’elle ne voulait pas me blesser et qu’elle le vivrait très mal si elle devait m’oublier. Je sentis mon cœur se serrer en l’entendant dire ces mots. Rien que de penser que je devrais l’oublier me détruisait… Je ne voulais plus perdre personne… Pas elle… J’avais enfin trouvé quelqu’un à qui je tenais réellement, et voilà que c’était une vampire ! Mais peu importait à présent qu’elle ne soit pas humaine, le plus important était que je puisse l’avoir auprès de moi.

Priscilla baissa la tête, le visage triste… Elle disait qu’elle ne s’en remettrait pas parce qu’elle m’aimait mais qu’elle allait trouver une solution pour que l’on reste ensemble. Ces mots résonnèrent encore et encore dans ma tête comme un écho dans la montagne. Elle « m’aime »… Je sentis mes yeux s’ouvrir en grand à cette phrase. J’aurais voulu voir ses yeux pour savoir si elle rigolait ou non mais elle avait gardé la tête baissée. Mon cœur accéléra encore plus, je n’entendais plus que lui, résonnant dans mes oreilles. Je levais les mains et lui releva doucement le menton pour ensuite poser mes mains sur ses joues, caressant sa peau si douce et dure à la fois. Je ne sentais presque plus sa froideur, comme si mon corps s’était habitué à cette température.

- Je t’aime Priscilla…

Je pus enfin rencontrer son regard, et en quelques secondes j’eus l’impression que mon cœur allait exploser. Je l’attirait vers moi, et me penchais pour que nos deux visages soient de la même hauteur. Et lentement, tendrement - impatiemment -, je posais mes lèvres conter les siennes, lui donnant un doux baiser. Les yeux à demi clos, je reculai d’à peine un millimètres nos lèvres, gravant dans ma mémoire cette sensation de plénitude. Puis je l’embrassais à nouveau, plus passionnément, plus avide de ses lèvres si douces…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Priscilla Baldwin

avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 08/05/2010

MessageSujet: Re: Enfin je lui parle... [Julian Van Harker]   Lun 7 Juin - 10:25

Il me relevait doucement le menton puis il pausait ces mains chaude sur mes joues... Il me disait qu'il m'aimais et il m'embrassais tendrement... Puis avec plus de passion... Je répondais à son baiser et je mettais une de mes mains sur sa nuque... Je l'aimais et il m'aimais, mais je devais trouver une solution au plus vite pour le garder prés de moi... Je ne voulais pas gâcher se moment et je ne lui disait rien pour l'instant... Je continuais à l'embrasser tout en mettant mon autre mains sous son haut lui donnant des frissons à cause de ma froideur... Je détachais mes lèvres des siennes et je souriais... Nos visage étaient si proche que je sentais son souffle chaud quand il respirait... Je le regardais dans les yeux avec toute l'amour et la passion que j'avais pour lui... Puis je caressais son torse musclé et chaud... Mon désir pour lui était trop intense, je ne pouvais pas m'en empêcher et je me mordais ma lèvres inférieur tout en me collant encore plus à lui..
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julian Van Hacker

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 10/05/2010

MessageSujet: Re: Enfin je lui parle... [Julian Van Harker]   Dim 13 Juin - 20:47

Elle répondit à mon baiser en posant sa main sur ma nuque. Nous continuâmes de nous embrasser, avide l’un de l’autre. Elle passa sa main sous mon t-shirt, provoquant de légers frissons dans tout mon corps à cause de la froideur de sa main conter la mienne. Notre baiser s’arrêta, j’étais presque à bout de souffle. Je la regardais dans les yeux, comme emprisonné, aspiré par leur couleur verte. Je passais mes mains dans son dos ; la serrant contre moi, inspirant son odeur au creux de son cou. Je la relâchais un peu mais la gardais à quelques centimètres de moi. Je ne pouvais plus m’en passer à présent, et mon désir de la garder avec moi devenait presque insupportable, si fort que j’avais l’impression de ne pouvoir respirer que quand elle serait dans mes bras. Elle passa doucement ses mains sur mon torse, se collant contre moi. A présent je pouvais presque sentir son corps contre le mien. Un désir intense s’installa au creux de mon ventre. Je levais ma main vers ses cheveux, et j’y détachais une petite pince qui les tenait, libérant ainsi quelques unes de ses mèches blondes. Elles retombèrent souplement sur ses épaules, je contemplais son visage un instant : on aurait dit un ange. Pendant une seconde, je me suis dit que c’était un rêve inaccessible, irréel pour un simple humain comme moi. Mais cette pensée sortit vite de mon esprit quand je la vis se mordiller la lèvre inférieure. Je passais mon doigt sur sa lèvre, l’empêchant ainsi de se mordre. Puis j’y déposais un autre baiser, puis un deuxième et un troisième. Elle passa ses bras autour de mon cou et intensifia notre baiser. Une de main soutenait sa tête pour garder ses lèvres prisonnières des miennes et passa lentement mon autre main dans son dos, sous son t-shirt, sentant à nouveau sa peau si froide. Son corps contre mon corps, sa bouche contre ma bouche, je sentais mon cœur accélérer à tout rompre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Priscilla Baldwin

avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 08/05/2010

MessageSujet: Re: Enfin je lui parle... [Julian Van Harker]   Lun 5 Juil - 1:57

    Il m'embrassait et je répondait à son baiser avec fougueu ! C'était sur je l'aimais plus que tout et je lui ferrais jamais de mal ! Puis il mettait une de ces mains sour mon haut ceressant mon dos... Je rompais le baiser pour qu'il respire et j'en profitais pour enlever mes vêtements... Me retrouvant en sous vêtements devant lui... Puis je l'embrassais langoureusement... Nos deux langue se caressaient et rompais doucement le baiser pour me débarasser de son haut... Mon envie pour lui était trop intence... Je lui chuchautais :

    -Je te veux Julian... Je t'aime...

    Puis je l'embrassais une nouvelle fois et je continuais endescendant le long de son torse puis de son ventre... Je m'arrêtais à sa taille et j'entevais son pantalon puis je remontais doucement tout en lui caressant le torse... Je m'arrêtais à son visage l'embrassant avec fougueu lui mordant légèrement la lèvre sans la lui ouvrir... Puis je descendait dans son cout et je remontais jusqu'à son oreil pour lui mordre doucement le loge pour pas lui faire mal, mais au contraite lui provocuer de l'envie... Puis je me reculais doucement pour le regarder dans les yeux et je lui disais :

    -Je te promet de pas te faire de mal mon amour...

    Puis je l'embrassais une nouvelle fois passionnément...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Enfin je lui parle... [Julian Van Harker]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Enfin je lui parle... [Julian Van Harker]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Texte qui parle d'un scandale autour du colloque de Montreal VRAI OU FAUX!!!
» Haiti en Marche parle du voyage de Preval dans le Centre
» Il fallait bien qu'on en parle [Livre I - Terminé]
» Mina Harker
» petit oiseau étrange. qui parle tros.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Volturi the real :: Forks et ses alentours :: Le Lycée-
Sauter vers: